Claire Peillod

Directrice ESADSE

Rentrée 2017 ESADSE
©S.Binoux
L'École supérieure d'art et design de Saint-Étienne (ESADSE) est un établissement d'enseignement supérieur au sein d'un ensemble plus large : un établissement public qui réunit l'École et un grand Centre de recherche et promotion du design, la Cité du design, tous deux produisant une manifestation internationale de premier plan : la Biennale Internationale Design Saint-Étienne qui a 20 ans.

Ce déploiement unique en France permet aux trois cent cinquante étudiants de l'ESADSE d'être impliquée dans des projets de recherche et partenariats d'envergure et cela donne une coloration toute particulière eu déroulement de leur formation. La Biennale se prépare et se vit dans l'École tout au long de l'année. Elle est l'occasion magistrale de porter le travail des étudiants devant le public.

La particularité des formations tient également aux deux options art et design, deux cursus distincts, avec leurs propres équipes pédagogiques, dès la seconde année. Mais les frontières sont faites pour être franchies et les disciplines artistiques pour se métisser : elles s'enseignent donc dans le miroir l'une de l'autre, en regards croisés sur des sujets et les passerelles sont nombreuses dans les événements qui ponctuent l'année (ateliers courts, expositions). À noter, un Master unique en France qui associe, autour des problématiques d'espaces et de projets "situés", des étudiants artistes et designers.

L'ESADSE est attachée à son territoire et en perméabilité avec lui : un territoire riche d'une grande diversité d'entreprises, institutions sociales ou culturelles et collectivités. Elle s'y implique, par des projets en partenariats, stages, concours, programmes de recherche qu'ils soient portés par les équipes enseignantes ou le Pôle recherche de la Cité du design. Recherche et développement en design, recherche par l'art et par le design : ce territoire industrieux, qui a fait du design l'étendard de sa reconversion, est une source d'inspiration, de collaborations et de sujets pour l'École ; la matière nourrissante où se renouvellent les exercices et où les élèves trouvent à tester, voire réaliser leurs désirs et leurs utopies. L'École dialogue avec le large public dans son rôle d'acteur culturel : expositions, conférences professionnelles, journées d'études et publications.

Saint-Étienne est également la seule ville française labellisée Ville créative UNESCO pour le design : c'est à la fois une distinction et un réseau qui ouvre notre écosystème sur le monde. La force internationale de l'ESADSE la place au même rang que les plus grandes écoles étrangères, auprès desquelles elle est souvent le seul partenaire français. De nouvelles perspectives s'ouvrent en 2018 avec la création d'un double diplôme international, avec l'Université de Séoul (Kookmin) et diverses collaborations étroites et durables avec les écoles des Villes créatives UNESCO. Les conditions sont réunies pour préparer nos étudiants à un exercice professionnel mondialisé. 

Cette personnalité de l'École stéphanoise lui permet d'offrir des formations très professionnalisantes : on en sort artiste ou designer, autonome dans ses choix et son parcours de création. Car ce contexte ouvert permet d'être au coeur des questions qui agitent les domaines de l'art et du design, c'est-à-dire des enjeux artistiques, culturels et sociétaux posés par une pratique contemporaine. Des mutations liées au numérique et aux impératifs écologiques, à la découverte de nouveaux usages pour le présent et aux nouvelles formes de convivialité : il s'agit toujours de regarder le monde, le penser, l'habiter.

Claire Peillod
Directrice de l'ESADSE