Projet de diplôme

Olivier Adeline

dnsep art | 2015-2016

Agrégats

Mon travail de peinture consiste à venir jour après jour user, abîmer, patiner la toile par des gestes puisés dans mon quotidien. Des gestes de judoka : répétitifs, laborieux, à la recherche d'une justesse. Ainsi que d'autres gestes rationnalisés, figés et machinalisés, ceux d'un ouvrier. Tout est en gestation, évolue, se contamine. Le rafistolage permet la construction.Pour rompre ce rythme répétitif, ces strates de peinture, cet amalgame. Je ressens le besoin à un moment donné d'un geste spontané, qui redonnerait un élan à cette élaboration. Pris dans cet engrenage cela devient vertigineux. C'est la recherche d'un geste efficace qui arrêterait ce processus et finaliserait la peinture. On s'accroche à tel ou tel « élément » pour sortir d'une redondance, d'une ritournelle, afin de s'échapper. Ces « éléments » sont les intérêts que l'on porte à une action, une interrogation, un détail visuel. C'est ce qui va produire un sens et scinder une errance, une déambulation, arrêter la monotonie. C'est ce qui retient à un moment l'attention.
Projet d'Olivier Adeline
Projet d'Olivier Adeline
Projet d'Olivier Adeline
Projet d'Olivier Adeline
Projet d'Olivier Adeline